K
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies

K

  • Fiche synthese projet Team2 Vf

    24/03/2015 Double cliquer sur un carré pour cocher (sédiments, minéraux, déchets du (Plastiques, composites, BTP élastomères (métaux Confidentialité du (totale (adhérents (non confidentiel Projet Montant du projet (HT en k) Durée du projet (en Date estimée de début mois) (mm / aa) Montant de l'assiette éligible dont laboratoires publics et centres de (HT en k) formation Nb prévisionnel d'années de Organismes publics de recherche
    Lire la suite
  • Présentation PowerPoint

    22/07/2015 Que peuvent apporter les nouvelles technologies textiles dans domaine de la gestion de l'eau. Julien PAYEN -Directeur Projets UP tex Introduction TEXTILE MATERIAL
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - 2012_03_12_SECA_presentation

    06/04/2012 La base comprend: -Menuiseries double vitrage à contrôle solaire (Uw= 1 5 W / m2 / K, g= 0 28, TL= 70 %) -Mur extérieur 15 cm de laine minérale- Pas de plancher chauffant ni de photovoltaïque- Ponts thermiques de refends NON traités- ventilation double flux 90 %, ventilateurs haut rendement- chauffage par réseau de chaleur, par radiateurs uniquement- Eau Chaude Sanitaire par réseau de chaleur, avec bouclage- Pont thermique entre les murs et les menuiseries traités 21 IV
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - Présentation OSEO sans diapo masquées.ppt [Mode de compatibilité]

    13/09/2011 Affiner le plan d'affaires Organiser l'industrialisation & la mise sur le marché Evaluer les résultats du lancement & gérer le cycle de vie des offres Management & organisation 7 Continuum des dispositifs d'aide et de financement de l'innovation en Nord- Pas de Calais Fonds Régional d'aides pour l'Innovation et la valorisation de la recherche FAISABILITE DEVELOPPEMENT LANCEMENT Industriel & Commercial CYCLE DE VIE PPA Région (150 k) CDI Région (600 k) CDInt (400 k) Fonds de Gie Innov (60 %) 8- Garanti les concours bancaires et les interventions en fonds propres à destination des Pmes, en" assurant" jusque 70 % de risque de chaque opération
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - Finorpa 1 06 2010.ppt [Mode de compatibilité]

    13/09/2011 n Des montages financiers facilités grâce à FRG n Des montants d'intervention compris entre 50 K et 2 5 M, n Des interventions à toutes les étapes clés de la vie de l'entreprise: amorçage, création, développement, transmission et consolidation... Investir en moyenne 600 k par intervention sur le segment développement / transmission et 150 k sur le segment amorçage / création
    Lire la suite
  • Plaquette Sanomur web

    13/09/2011 E p a i s s'e u r: 1 6 m m D'e n s'i t é: 5 7 0 k g / m 3: 0... E p a i s s'e u r: 9 0 m m D'e n s'i t é: 4 0 0 k g / m 3: 0... E p a i s s'e u r: 8 0 m m D'e n s'i t é: 2 3 0 k g / m 3: 0... B i l'a n c' a r b o n e e x c' e l l'e n t M a t é r i a u x n a t u r e l s'e t r e n o u v e l'a b l'e s I m p o r t a n t e s'é c' o n o m i e s de 'é n e r g i e s A C B 9 5 0 x 9 5 0 m m 1 9 0 0 x 9 5 0 m m2 8 5 0 x 9 5 0 m m 2 0, 9 0 2 m 2 1, 8 0 5 m 2 2, 7 0 7 m 5 6 k g 1 8 6 m m 1 1 1 k g 1 8 6 m m 1 6 7 k g 1 8 6 m m S'y s t è m e c' o n s t r u c t i f e n f i b r e s v é g é t a l'e s p o u r l'a r é a l'i s'a t i o n d'e s t r u c t u r e s à t r è s h a u t e s p e r f o r m a n c' e s'é n e r g é t i q u e s L E S P A N N E A U X E N F I B R E S V É G É T A L E S P O U R U N D É V E L O P P E M E N T D U R A B L E L'a t e c h n i q u e S A N O M U Rr e p r e n d l'e p r i n c' i p e d'e l'a s t r u c t u r e p o t e a u x / p o u t r e s'a d d'i t i o n n é e d'e s r è g l'e s d'e l'o s s'a t u r e b o i s p e r m e t t a n t l'a r é a l'i s'a t i o n d'e b â t i m e n t s de 'u n e t r è s g r a n d'e s'o l'i d'i t é
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - CD2E mercredis de l'info - Euclide [Mode de compatibilité]

    29/03/2012 R= 5 m2.K / W R= 5 625 R= 4 15 CHAPITRE m2.K / W m2.K / W- Menuiseries DV 4/16 / 4 peu émissif argon... 1 44 W / m2.K Ubât pro. 0 51 W / m2.K (Ubât ref= 0 81 kWhEP / m2. an W / m2.K) kWhEP / m2. an- Cep ini... 8 694 000 k HT (compris honoraires et frais opération tiroir) à 85 235 HT au logt soit près de 91 200 TTC soit +- 1300 HT / m2SHAB
    Lire la suite
  • 2012 10 17 CD2E HV [Mode de compatibilité]

    23/10/2012 mise en place d'une technique propre AGENT AGENT ANTI- STATIQUE ANTI- STATIQUE CENTRIFUGEUSE Mélange produit + eau EAU Changement du mode d'application Investissement de 138 k 13 Renforcer le caractère incitatif du dispositif des Agences dans leurs 10 ° programmes d'intervention Augmentation significative de la redevance pollution diffuse Loi de finance 2009 Produits phytopharmaceutiques Introduction d'un nouveau paramètre SDE" Substances Dangereuses pour l'Environnement" Loi de finance 2012 Intègre une liste de substances Complémentaire des paramètres existants
    Lire la suite
  • EuroPHit_CD2E_Camal_1115

    03/12/2015 Rénover passif et positif, par étapes Projet européen EuroPHit Simon Camal Ingénieur Projets. La Maison Passive Forum régional de la construction passive Loos
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - M. UNGERER_IFP [Mode de compatibilité]

    13/09/2011 stockage de gaz naturel) 8 © IFP Utilisation H2 en Raffinage 300 Experimental- 542 25 K Model :PR + kij Moysan et al. -542 25 K Modélisation moléculaire (Monte Carlo) Pressure (bar) Model: Darkrim et al. -542 25 K 250 Experimental -664 05 K Model :PR + kij Moysan et al. -664 05 K Model :Darkrim et al
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - Coherence Energies Environord 14juin2012

    22/06/2012 100 k Investissement. 3 25 M Synthèse données long terme (20 ans) Coût total opération + crédit
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - presentation CD2e 22 février 2012 b chemin

    29/03/2012 Réhabilitation thermique habitat collectif Les mercredi de l'info du 22 février 2012 Bernard CHEMIN 1 Un ensemble construit en 1976 composé de 5 bâtiments 2 3 Ponts thermiques Performances initiale Répartitions des consommations Scenarii de bouquets de travaux l'audit énergétique préalable
    Lire la suite
  • ERigène - La méthanisation au service du monde agricole

    23/04/2014 Méthanisation des déchets et usages possibles du méthane d'origine organique Projet" VECCA" Tu m' as donné ta boue et j' en ai fait de l'or. Charles Baudelaire (les Fleurs du Mal) ERigène, en bref -Jeune Entreprise Innovante -Réseaux de partenaires: -Créée en juin 2009 -Campus LaSalle Beauvais
    Lire la suite
  • LA PAILLE | CD2E

    17/05/2016 Il est capable de répondre aux exigences de la réglementation thermique 2012. Son lambda est des 0.052W (m / k) posé à chant. Rappelons que le matériau posé à l'extérieur doit être 5 fois plus ouvert que le matériau intérieur
    Lire la suite
  • 09-154 RD Illbrück Tremco-illmod Trio

    13/09/2011 Les calculs thermiques sont basés sur une structure en Monomur Terre Cuite de 37, 5cm (R=3 01 m2.K / W) avec enduits (enduit intérieur de 10mm et extérieur de 15mm. Différents types de menuiseries ont également été pris en compte, à savoir: -Bois: conductivité thermique prise à 0 13 W / m K. -PVC: conductivité thermique équivalente de 0 121 W / m K, similaire à un coefficient Uf de menuiserie de 1 5 W / m2.K
    Lire la suite
  • 20120614 Congrès eco techno - 1 - Cetim 2 [Mode de compatibilité]

    27/06/2012 Enjeux: AM DUNKERQUE + AM MARDYCK+ NORDCHROME =850 t / an couts d'élimination= 200 à 300 / t soit de 170 à 255 k / an Projet VALBOM (Valorisation métallurgique des boues d'usinage) VALBOM Page 13 14 juin 2012 8 partenaires industriels et scientifiques Dépôt du projet à l'ADEME() Objectifs. Structurer une filière pérenne de valorisation métallurgique des boues d'usinage de la mécanique
    Lire la suite
  • Présentation PowerPoint

    13/09/2011 Canada, Californie, Norvège Projet HyNor Infrastructure hydrogène entre Stavanger à Oslo (580 km) Stations de remplissage station à Stavanger en 2006 Véhicules Voitures (20 Toyota H2 Prius + H2 TH!INK en 2007, 40 Mazda RX- 8 Hydrogen RE en 2008), Autobus, Taxis Leasing. 400 / mois Coût du
    Lire la suite
  • Microsoft PowerPoint - Joseph DUSSAUD_ECRIN

    13/09/2011 Applications de la Photocatalyse à la La purification de l'air. Joseph DUSSAUD :Directeur des Recherches Stratégiques, Centre de Recherche d'Ahlstrom Responsable Ecrin Tano (Traitement de l'air et des nuisances olfactives) Joseph dussaud@ahlstrom com ECO TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR LILLE -11
    Lire la suite
  • NS_Congrès des éco-technologies_AtelierRecyclage_MATIN

    08/10/2012 Leur prix peut ainsi aller de quelques dizaines d'euros à plusieurs milliers d'euros par k ilog ramme. De la salle (Michèle BERNARD ROYER) Le recyclage de terres rares pourrait -il couvrir- à lui seul- l'ensemble de nos besoins en matière
    Lire la suite
  • Microsoft Word - Gutachten.doc

    04/07/2012 ACI= A (K- 40) / 3000 + A (Ra- 226) / 300 + A (Th- 232) / 200 1 Hierbei ist A (K- 40) die Aktivität des Kalium- 40, A (Ra- 226) die Aktivität des Radium- 226 und A (Th- 232) die Aktivität des Thorium- 232 jeweils in Bq / kg. Aus den 3 Messwerten A (K- 40,) A (Ra226) und A (Th- 232) wird im Anschluss daran der Summenwert des ACI gebildet
    Lire la suite
  • 22440 Ptherm Prospekt f

    13/09/2011 Fibre à fibre protection naturelle pour un meilleur confort Bien isoler avec des produits de fibres de bois Pavatex. Panneaux suisses de fibres de bois
    Lire la suite
  • Programmation RD ADEME2013

    03/05/2013 Axe 3: CSVC-- Stock CO2 :surveillance des sites de stockage géologique de CO2 de la phase opérationnelle à la post- fermeture, remédiation en cas de anomalies et fermeture des sites de stockage géologique de CO2 (projets 300 k. --Conditions d'émergence des NTE (Filières CSCV et H2: approche prospective, recherche pré- normative et risques sanitaires
    Lire la suite
  • Note CD2E_potentiel développement petit eolien_Sept 2010

    13/09/2011 CA 2008 :600 k- Résultat Net. + 30k- Apple wind (éolienne axe verticale en développement
    Lire la suite
  • 2-06-1200

    13/09/2011 =0 32 W / m. 2.K, -Variation dimensionnelle 0 25 mm / m pour une variation d'humidité relative de 30 %... 9 2 Cas des pointes Dans cas de une valeur caractéristique pour la portance locale (h, k) -0 7 0 9 x 12 2 et une valeur de prise égale à 35 0 N / mm2, soit 7 x 2 5 calcul de la capacité latérale d'un organe d'assemblage isolé F?Rd (clou annelé Ø 2 5 x 60 mm) de 134 8 N en voile extérieur (classe de service 2) et de 179 7 N en voile intérieur (classe de service 1), la valeur de calcul de la capacité résistance au contreventement est donnée en fonction de la hauteur des panneaux dans le tableau 1 ci après
    Lire la suite
  • DECLARATION

    04/07/2012 P 1 -P2 I SL) Coefficient de diffusion de vapeur d'eau L dans l'air stagnant de 23 ° C (296 k) de température en kg / (m h (N / m2)) dépendant de la pression de l'air exprimé en N / m2 Le coefficient de diffusion de vapeur d'eau L dépend de la pression et de la température de l'air... P2 I S SL RD T P P0 Coefficient de diffusion de vapeur d'eau dans l'air en kg / (m h (N / m2)) ou kg / (kp / m2)) Surface de l'échantillon en m2 Pression de la vapeur d'eau sur l'échantillon en N / m2 ou kp / m2 Quantité de vapeur d'eau traversant l'échantillon selon régime établi en kg / h (flux de diffusion) Epaisseur moyenne de l'échantillon en m Epaisseur moyenne de la couche d'air dans le récipient sous l'échantillon en m. Constante gazeuse de la vapeur d'eau 462 N m / (kg K) ou 47 1 kp m / (kg °C) Température de la salle climatisée en K Pression moyenne de l'air de la salle climatisée en N / m2 ou kp / m2 Pression atmosphérique selon normes en 101 325 N / m2 ou 10 332 kp / m2 Si la valeur Sd 1500 m, le matériau contrôlé est a considéré
    Lire la suite
  • DECLARATION

    04/07/2012 P 1 -P2 I SL) Coefficient de diffusion de vapeur d'eau L dans l'air stagnant de 23 ° C (296 k) de température en kg / (m h (N / m2)) dépendant de la pression de l'air exprimé en N / m2 Le coefficient de diffusion de vapeur d'eau L dépend de la pression et de la température de l'air... P2 I S SL RD T P P0 Coefficient de diffusion de vapeur d'eau dans l'air en kg / (m h (N / m2)) ou kg / (kp / m2)) Surface de l'échantillon en m2 Pression de la vapeur d'eau sur l'échantillon en N / m2 ou kp / m2 Quantité de vapeur d'eau traversant l'échantillon selon régime établi en kg / h (flux de diffusion) Epaisseur moyenne de l'échantillon en m Epaisseur moyenne de la couche d'air dans le récipient sous l'échantillon en m. Constante gazeuse de la vapeur d'eau 462 N m / (kg K) ou 47 1 kp m / (kg °C) Température de la salle climatisée en K Pression moyenne de l'air de la salle climatisée en N / m2 ou kp / m2 Pression atmosphérique selon normes en 101 325 N / m2 ou 10 332 kp / m2 Si la valeur Sd 1500 m, le matériau contrôlé est a considéré
    Lire la suite
  • DECLARATION

    04/07/2012 P 1 -P2 I SL) Coefficient de diffusion de vapeur d'eau L dans l'air stagnant de 23 ° C (296 k) de température en kg / (m h (N / m2)) dépendant de la pression de l'air exprimé en N / m2 Le coefficient de diffusion de vapeur d'eau L dépend de la pression et de la température de l'air... P2 I S SL RD T P P0 Coefficient de diffusion de vapeur d'eau dans l'air en kg / (m h (N / m2)) ou kg / (kp / m2)) Surface de l'échantillon en m2 Pression de la vapeur d'eau sur l'échantillon en N / m2 ou kp / m2 Quantité de vapeur d'eau traversant l'échantillon selon régime établi en kg / h (flux de diffusion) Epaisseur moyenne de l'échantillon en m Epaisseur moyenne de la couche d'air dans le récipient sous l'échantillon en m. Constante gazeuse de la vapeur d'eau 462 N m / (kg K) ou 47 1 kp m / (kg °C) Température de la salle climatisée en K Pression moyenne de l'air de la salle climatisée en N / m2 ou kp / m2 Pression atmosphérique selon normes en 101 325 N / m2 ou 10 332 kp / m2 Si la valeur Sd 1500 m, le matériau contrôlé est a considéré
    Lire la suite
  • XL-Guide tech-class 6/04

    13/09/2011 1. Historique 1 1
    Lire la suite
  • ACTE D'ENGAGEMENT

    10/09/2013 K- Acceptation et agrément des conditions de paiement du sous- traitant
    Lire la suite
  • ACTE D'ENGAGEMENT

    07/10/2013 K- Acceptation et agrément des conditions de paiement du sous- traitant
    Lire la suite
  • ACTE D'ENGAGEMENT

    08/10/2013 K- Acceptation et agrément des conditions de paiement du sous- traitant
    Lire la suite
  • Guide de choix cd2e Ecomateriaux isolation

    13/09/2011 Le comportement d'une paroi face à parcours de la chaleur Conductivité thermique du matériau Notée" "et exprimée en" W / m K ",la conductivité thermique du matériau dépend de la nature du matériau, de la pression et de l'humidité... Pour avoir un ordre d'idée, les matériaux utilisés actuellement telles les laines minérales ou les laines d'origine végétale par exemple disposent d'un compris entre 0 035 et 0 05 W / m.K
    Lire la suite
  • Rapport_FDES_blocs_thermopierre_36_5cm_BIO_dec_07

    13/09/2011 Définition de l'unité fonctionnelle (UF) :Assurer la fonction de mur porteur sur 1 m de paroi d'épaisseur 36 5 cm et la fonction 2 d'isolation thermique (résistance thermique de 3 63 m.K / W) pendant une annuité... Contribution du produit aux impacts environnementaux selon NFP 01 -010 Unité fonctionnelle (UF) :1 m2 de mur porteur assurant l'isolation thermique; d'épaisseur 36 5 cm (Résistance thermique: 3 63 m2.K / W) pendant une annuité
    Lire la suite
  • Rapport_FDES_blocs_thermopierre_25cm_BIO_dec_07

    13/09/2011 Définition de l'unité fonctionnelle (UF) :Assurer la fonction de mur porteur sur 1 m de paroi d'épaisseur 25 cm et la fonction 2 d'isolation thermique (résistance thermique de 2 56 m.K / W) pendant une annuité... Contribution du produit aux impacts environnementaux selon NFP 01 -010 Unité fonctionnelle (UF) :1 m2 de mur porteur assurant l'isolation thermique; d'épaisseur 25 cm (Résistance thermique: 2 56 m2.K / W) pendant une annuité
    Lire la suite
  • Rapport_FDES_blocs_thermopierre_30cm_BIO_dec_07

    13/09/2011 Définition de l'unité fonctionnelle (UF) :Assurer la fonction de mur porteur sur 1 m de paroi d'épaisseur 30 cm et la fonction 2 d'isolation thermique (résistance thermique de 3 03 m.K / W) pendant une annuité... Contribution du produit aux impacts environnementaux selon NFP 01 -010 Unité fonctionnelle (UF) :1 m2 de mur porteur assurant l'isolation thermique; d'épaisseur 30 cm (Résistance thermique: 3 03 m2.K / W) pendant une annuité
    Lire la suite
  • Présentation PowerPoint

    03/12/2015 K / W R= 6 0 m2.K / W R= 9 0 m2. K / W 215 000 00 HT Brique 225 000 00 HT 264 000 00 HT R= 4 2 m2. K / W R= 6 2 m2.K / W R= 5 4 m2. K / W R= 9 2 m2.K / W R= 6 4 m2. K / W R= 10 6 m2.K / W 234 000 00 HT Bardage 252 000 00 HT 248 000 00 HT 289 000 00 HT 250 000 00 HT 275 000 00 HT R= 9 0 m2. K / W R= 6 2 m2.K / W R= 10 4 m2
    Lire la suite
  • BATIMENT PASSIF VILLENEUVE D ASCQ

    12/03/2015 soleil orientable / ventilation nocturne Mortier fibré 60 mm Polyuréthane 200 mm Dalle béton 240 mm U= 0 11 m2.K / W R= 9 09 W / m2.K Béton cellulaire 200 mm Polystyrène graphité 240 mm / Mousse phénolique 170 mm enduit / bois U= 0 10 m2.K / W R= 10 W / m2.K Béton 200 mm / charpente Polyuréthane 240 mm / ouate de cellulose 400 mm Etanchéité bicouche / tuile U= 0 09 m2.K / W / U= 0 11 m2.K / W R= 11 11 W / m2.K / R= 9 09 W / m2.K Bois capotage alu Vitrage triple Uw= 0. 80m2.K / W Descente de l'isolation de façade dans le sol Béton plein / Béton cellulaire / panneau OSB N50 =0 50 vol / h EQUIPEMENT Type de chauffage et ECS Batterie de chauffe électrique sur l'air + sèche serviette électrique Double
    Lire la suite
  • BATIMENT PASSIF CARVIN

    12/03/2015 Types, pose Performance fenêtre Gestion des ponts thermiques Solution de traitement de l'étanchéité à l'air de l'enveloppe Débit de fuite en termes d'étanchéité à l'air (prévu ou constaté) Points particuliers Isolant polystyrène extrudé 200 mm / Dalle béton 200 mm / isolant acoustique 10 mm / Chape 40 mm Longrines isolées U= 0 137 W / m2 K R= 7 3 m2 K / W BA13 13 mm / OSB 10 mm / poutre en I 360 mm + remplissage ouate de cellulose 360 mm / Agepan DWD (fibre de bois) 16 mm / Finition bardeaux de bois U= 0 117 W / m2 K R= 8 5m2 K / W Béton 210 mm / Isolant Polyuréthane 240 mm / Etanchéité 20 mm U= 0 098 W / m2 K R= 10 2 m2 K / W Menuiseries triple vitrage PVC / alu Uw= 1 0 W / m2 K Continuité parfaite de l'enveloppe isolante Calcul par éléments finis de l'ensemble des raccords entre les éléments de l'enveloppe OSB intérieurs jonctionnés entre eux Traitement entre OSB et dalle basse Traitement entre OSB et toiture béton Bande d'étanchéité à l'air systématique entre menuiserie et mur n50= 0 41 vol / h Incorporations d'isolant sous vide =(0 011 W / m2 K) à niveau de coffres de stores et du pied du mur rideau RDC Protections solaires mobiles extérieures
    Lire la suite
  • Notice d'utilisation_V2

    06/06/2012 Préciser l'épaisseur ou la conductivité thermique du matériau§ Préciser l'épaisseur du matériau (en mètre) si vous souhaitez connaître la durée de déphasage ou la résistance thermique du matériau Préciser la conductivité thermique du matériau (en W / m2.K) si vous souhaitez connaître l'épaisseur nécessaire de matériau à mettre en oeuvre pour atteindre un e résistance donnée Attention à mettre les valeurs décimales avec des points et non des virgules§ Cd2e- mai 2012 / p3 Etape 3
    Lire la suite
  • BATIMENT PASSIF LYS LEZ LANNOY

    12/03/2015 Types, pose Performance fenêtre Gestion des ponts thermiques Solution de traitement de l'étanchéité à l'air de l'enveloppe Débit de fuite en termes d'étanchéité à l'air (prévu ou constaté) Points particuliers Gestion du confort d'été Dalle béton existante conservée + 110 mm polyurèthane (=0 022 W / m K) + chape béton U= 0 19 W / m2.K R= 5 26 m2.K / W Ossature bois
    Lire la suite